:::: MENU ::::
  • Pour préserver et valoriser la Plaine de Montesson, Sartrouville, Carrières-sur-Seine, le Mesnil-le-Roi et ses environs

    Pour préserver et valoriser la Plaine de Montesson, Sartrouville, Carrières-sur-Seine, le Mesnil-le-Roi et ses environs

  • Plus de 400 hectares d’espaces ouverts, un des derniers lieux de production maraîchère de la Petite ceinture de Paris

    Plus de 400 hectares d’espaces ouverts, un des derniers lieux de production maraîchère de la Petite ceinture de Paris

Actualités

Soutenons nos maraichers !

Les marchés sont fermés. Soutenons les producteurs des plaines de la Boucle (Montesson, Carrières/Seine, Le Mesnil-le-Roi.) Le tableau recense la vente directe de légumes. Certains la mettent en place, en raison de la fermeture des marchés, d’autres vont organiser plus de ventes que d’habitude. En ces temps difficiles aidons-les en achetant leurs produits.

Ajouter à l’attestation de déplacement dérogatoire, en écriture manuscrite, la proposition suivante (si vous êtes à plus d’un km de votre domicile) : Je me rends chez …………………….. producteur de légumes à ………………………. Heure de départ de mon domicile …….h…..

Confinement : un Girondin crée un outil simplissime pour localiser la zone d’un km autour de chez soi. unkm.fr

Bénévolat, volontariat et les maraîchers

Les maraichers gèrent leur exploitation en toute connaissance de cause, en responsabilité et en appliquant le principe de précaution. Les engins agricoles sont puissants. La sécurité des employés est primordiale.
Ils connaissent les démarches pour, en cas de besoin, recruter des ouvriers agricoles.

Pour informations :

extrait d’un article du 26 mars 2020 dans Actu.fr

et pour informations encore :

Les offres d’emplois saisonniers s’enchaînent sur le site internet desbraspourtonassiette.wizi.farm, lancé par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), l’Association nationale emploi formation agriculture (ANEFA), Pôle emploi et la startup Wizifarm pour faciliter la mise en relation des volontaires et des employeurs.

Comment les commerces de bouche s’organisent à Montesson ?

Article de 78 Actu, paru le 3 avril 2020


Télécharger cet article au format PDF

Conférence de Bruno Parmentier (21 nov 2019) – Résumé

Résumé de la conférence « L’agriculture peut-elle passer de victime à acteur de la lutte contre le changement climatique ? »

Jeudi 21 novembre, Plaine d’Avenir a accueilli M. Bruno Parmentier, auteur et conférencier sur l’agriculture et le Changement Climatique. M. Parmentier est ingénieur, consultant et conférencier sur les questions d’agriculture, alimentation et faim dans le monde. C’est avec humour et dynamisme qu’il a abordé sa conférence sur un sujet riche.

Après avoir dressé le constat actuel, M. Parmentier a présenté quelques solutions qui pourraient permettre à l’agriculture de contribuer à l’atténuation du changement climatique. Selon lui l’agriculture doit devenir majoritairement biologique, ce qui implique de revoir complètement les techniques agricoles actuelles. M. Parmentier cite plusieurs exemples d’alternatives aux pratiques agricoles actuelles : couverture permanente des sols, choix de variétés plus robustes, agroforesterie, etc.

Côté consommateurs, des efforts sont également à faire ! Afin de réduire l’empreinte carbone de nos repas, M. Parmentier conseille de choisir des fruits et légumes produits localement ainsi que de limiter sa consommation de viande à 3 ou 4 fois par semaine.

En conclusion, le changement climatique c’est l’affaire de nous tous, la conférence a été extrêmement riche : si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet nous vous conseillons :

  • de consulter le site internet de M. Parmentier : nourrir-manger.com
  • de vous référer à l’un de ces livres Manger tous et bien, Nourrir l’humanité, les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIe siècle ou encore Faim zéro, en finir avec la faim dans le monde

Télécharger cet article au format PDF

Pages :1234567...16